TRI-AVENTURE
PAYS DE FONTAINEBLEAU

O'bivwak 2016... par TiBen

Sur une proposition de mon chef mais néanmoins ami (ou bien le contraire, ça fonctionne aussi ! Quoi que après ce raid, l'un sera toujours vrai, l'autre...), me voici embarqué sur le 35e Raid O'bivwak au moment du weekend de la pentecôte.
Ce raid s'est déroulé sur deux jours, par équipe de deux avec nuit torride en tente (eh oui, il paraît qu'il faut coucher pour réussir!!). Et nous décidons de nous aligner sur le format 30 km (nous en ferons presque 40 !).

Le but de cette CO (Course d'Orientation) est de trouver toutes les balises éparpillées, ça et là, par les gentils organisateurs !
Deux jours avant l'épreuve, ça commence fort puisque je découvre qu'il faudra utiliser un carré de report... (je ne savais pas que la région donnait dans le cochon!!) ; comme le disent les aficionados : « On va jardiner ! ».

Cette année, le lieux des hostilités se situe sur la partie sud du Jura, le pays du Haut-Bugey.
Le départ est donné le samedi midi à Brénod, petite bourgade de 500 âmes où nous récupérons la carte, que dis-je, le poster géant de Michael Jordan !

Peu après le départ, perception des feuilles de route afin de reporter sur la carte toutes les petites balises qu'il faudra retrouver (d'où le carré, ndlr). Heureusement que j'ai potassé à la dernière minute pour être au top le jour J.

20 minutes nous sont nécessaires pour reporter les balises de cette première journée.
8 courses différentes ont lieux en même temps, ce qui nous fait un maximum de personnes à ne vraiment pas suivre... surtout lorsque l'on est perdu !

A deux, nous progressons pas trop mal même si par moment, notre trop plein d'envie de vouloir jouer les sangliers et notre faible capacité à appréhender l'échelle nous jouent tours.
Après 5h30 à valider nos passages, nous arrivons au bivouac.

Il est temps de planter la tente. Et c'est le moment tant redouté car nous dormons à 1 000 m d'altitude avec des sacs de couchage donné « Confort » à 15 °C. Ah oui, je ne vous ai pas dit, la météo n'annonce pas la canicule : 4 °C pour la nuit. Ah glagla !
Nous enfilons tout ce que nous avons de disponibles dans nos sacs à dos pour garder un maximum de chaleur, Malgré cela, il fait très froid et nous dormons épisodiquement. Je n'ai qu'une envie, c'est de me lever pour en terminer avec cette course.

Réveil au son de la batterie, pliage de tente congelé (il a dû faire bien en dessous de 4 °C), petit dej' à base de sardine (si, si) et c'est reparti à 6h30 pour la deuxième journée, à peu prêt à l'identique de la première.
Nous franchissons l'arrivée en 5h44, après avoir descendu les pentes de ski de Hauteville-Lompnes, cerveau dans le sac à dos ; un régal !!!

Côté résultat, c'est un peu comme le temps, la douche froide car nous avons oublié (oh les boulets!!) la dernière balise de la première journée ; balise très simple puisqu'elle était sur un bord de route, juste avant l'arrivée... Mais la vue du bivouac et du coup, le fait de savoir que nous avions terminé nous l'a fait oublier !!
Le couperet tombe : Disqualifié ! C'est dur à avaler d'autant que c'était la balise la plus simple...

Après les mauvais jours d'avant course, ce fût une CO ensoleillée mais très fraîche et boueuse en partie ; mais le magnifique massif du Jura et la superbe organisation nous ont fait oublier tout ces tracas.

Photos provenant du site : http://www.obivwak.net/
 

Une nuit avec Brigitte... par TiBen

...et avec Hervé.

Eh oui, si je vous avais dit d'emblée dans le titre que Hervé était de la partie, vous ne me liriez pas ! Il fait moins rêver le GO!!

Ce samedi 6 février donc, nous avons participé au NoctiRaid organisé par l'université Paris Sud Orsay. 80 équipes sont prêtes à en découdre dont 3 venant de Tri Aventure. 5 épreuves sont au programmes.

21h30, notre équipe se prépare à monter sur l'estrade où est donné le départ. Nous partirons en 76e position. Presque tout le monde est déjà parti.
J'annonce à Brigitte la musique que j'ai choisi pour notre départ : Améno de Era. Je lui raconte comment elle donne la chaire de poule et dégage tant d'émotion au départ d'une grosse course comme Les Templiers.
Allez, c'est à nous ! Era résonne et Brigitte se lance la première pour descendre la rampe de 30 cm de large... et patatra, la roue avant se dérobe ; Brigitte exécute un parfait soleil devant toute l'assemblée (désolé, je n'ai pas de photo !!)! La pression d'Améno a fait son œuvre ! Heureusement, plus de peur que de mal. Dommage que cette figure ne nous apporte pas de points artistiques pour le classement ! (et oui je suis bassement pragmatique...).

Nous partons enfin pour 23,5 km de VTT. Nous sommes chassés par les derniers partants (notamment la Bleau-raid-aventure composée de Louise, Stéphane et Julien ; il termineront à la 17e place) et nous nous retrouvons très rapidement... dernier. Pas d'affolement, la route est longue.
Le terrain est gras à souhait et l'avancée compliquée. Pour ne rien arranger, sur le peu de portion roulante, de grosses bourrasques de vent nous empêchent de progresser rapidement.

Nous posons ensuite nos bicyclettes pour 10 km de course d'orientation. Nous remontons tranquillement au classement. Nous enchaînons ensuite avec un Bike&Run bien maîtrisé où les passages entre les deux disciplines sont rythmés et la course à pied relativement rapide grâce à une technique gardée secrète... (promis, pas de vélo électrique !!!).

Puis vient l'épreuve surprise. Un moment de répit, au chaud dans le gymnase. Brigitte s'essaye au tir à la sarbacane, Hervé le franc-tireur prend la carabine ; à moi l'arc et les flèches pour jouer les Guillaume Tell.

On nous avait promis la pluie vers 2h du matin, ça n'a pas loupé. Des averses soutenues continuent de détremper la terre. Heureusement, tout trois équipés de GoreTex, nous finirons les pieds au sec malgré le bourbier ambiant.

Sans être vraiment entraîné, nous arrachons au final la 33e position après avoir avalé 53 km en 6h45, content d'en avoir fini car les crampes gagnent les mâles de l'équipe alors que la belle du soir termine fraîche comme une rose.

La OuiOui Team formée de Julie, Lilian et Justin monte sur le podium en équipe mixte (11e au général) avec une très belle 2e place.

Ce fut une très belle soirée bien remplie et intense avec une belle équipe pleine de décontraction et de convivialité.
 

La CO de nemours de tiben - 18 octobre 2015

Je me présente ce matin pour ma 1re CO, dans la forêt de Nemours/Poligny. Cette course est inscrite au classement national : Oh la PRESSION !!!!

Je suis en très bonne compagnie en la présence de Ben et Julien.

Même pas peur pour une initiation, nous nous lançons sur le parcours le plus long, à savoir 9,5 km...à vole d'oiseau !

Nous décidons de partir façon raideur, c'est à dire en équipe ; c'est bien plus fun !

21 balises à trouver. Nous les avons toutes dénichées en 2h45 et au final 13,5 km environ. Pour un trailer que je suis à la base, ça fait pas lourd pour le temps passé. Mais au final je me suis bien amusé avec les copains et couper à travers la pampa ce n'est pas de tout repos.

Pour info, le premier termine en moins d'une heure. Ca laisse rêveur ! Le monsieur est de classe mondiale apparemment, ceci expliquant cela !

Toujours est-il que j'ai adoré ! Aquand la prochaine ?

Avonoraid 2015 - 21/06/2015

Alors habituellement ce raid ludique à mi-chemin entre un triathlon vert et un raid court (mais intense) fait le plein de Tri-aventuriers, mais cette année ils étaient je pense encore plus nombreux !!! A tel point que si je devais les lister j'en oublierai probablement. Pour dire on a même placé des Tri-Av au poste de secours de la croix Rouge (Ben).
Toujours est t'il qu'au mois de juin le temps est toujours chaud (moins que l'année précédente tout de même) et la météo au top. Cette année le départ est donné devant l'ancienne piscine de la forêt au dessus de la gare de Fontainebleau-Avon en début d'après midi (peut être ce qui fait le succès de ce raid car la grasse matinée est autorisée !).
Au programme parcours balisé de 10 km de trail, enchaînement par 25 km de VTT fléché avec sur le parcours VTT une boucle de 2 km de canoë sur la seine. Et bien sur esprit raid oblige le tout par équipe de 2.

Alors cette année on vous raconte celui de Lilian et Julien :
Alors pour la partie Trail balisé, et bien elle était finalement débalisé ce qui a mis une sacré pagaille ... Et c'est bien dommage car cela partait vite et le moment ou l'on se retrouve en foret sans savoir ou allez avec deux trois équipe est un moment un peu difficile moralement. Mais bon au final on retrouve le parcours, on repasse devant les copains, on rejoind la tour Denecourt et la ça recomment plus une seul balise... Bref on rale un peu (surtout Julien) mais Lilian garde le moral, on continu ! Toutes les équipes on fini par revenir au garage a vélo avec plus ou moins de km au compteur et dans un ordre plutôt aléatoire... certains rentre dans le depose vtt a l'envers bref c'est un peu l'anarchie ! Heureusement, le parcours VTT est encore fléché du coup comme nous le VTT on aime ça ! On pars a fond et on accèlere !!!! Bref ça va vite, le parcours est plutôt roulant, de mémoire juste un peu de sable qui vient compliqué le pédalage et veux declencher des petites crampes.. On arrive au canoé et la c'est un peu compliqué, Julien rame trop fort le canoé ne file pas droit malgré un Lilian qui gère à l'arrière et le temps qu'on arrive a trouver le rythme, le canoë est déjà terminé et on file sur les VTT pour rallier l'arrivée. on arrive vite mais suite au problème sur le parcours de trail on est 3ème au scratch et on ne sait pas trop ce que cela va donner. Au final sur le classement officiel qui ne prendra en compte que le VTT et le canoë, nous terminerons premiers donc bonne surprise (comme dit le coatch VTT on n'a pas enfilé des perles !).

Alors au final on note une superbe participation de Tri-Aventure, avec au moins 10 équipes composé a minima d'un tri-aventurier(ère)
En plus Tri-aventure est presque sur tout les podium avec une 1ère place chez les filles avec Julie et Delphine, une 1ère place chez les hommes avec Lilian et Julien, une 2ème place en famille pour Doriann et Hervé et la 4ème place en mixte pour Louise et Justin.

Bref un très bon moment même si certains ont voulu gâcher la fête en débalisant le parcours (mais bon y'a des idiots partouts !).

Avonoraid 2015 : le depart

Depart de l'Avonoraid 2015 en video.
Avonoraid 2015 : les photos

Weekend RAID MORVAN : le film !!

Résumé en images et videos du weekend de préparation organisé par la section raid !! A l'année prochaine !!

RAID GRENOBLE INP - 8-9-10 mai 2015 (+ prologue 28 mars 2015) - Avant-Pays Savoyard, Chartreuse

Equipe Raid’n’Breakfast !

Cette année, grande nouveauté pour ce raid, il devient une course à points.
Quelques explications… Le raid se déroule sur une durée identique pour tout le monde. Tout le long du raid, il y a des épreuves obligatoires, et des épreuves optionnelles. Chaque épreuve rapporte des points, et chaque minute de retard sur le temps total imposé retire des points.
Le classement final se fait uniquement sur la base des points.
Donc, il faut faire marcher sa tête pour la stratégie !!

Le prologue, 28 mars.
Sorte de qualifications, ce raid étudiant organisé par les élèves ingénieurs de Grenoble INP accepte 16 équipes étudiantes et 14 équipes d’actifs sur les 60 équipes alignées au départ du prologue.
C’est une épreuve de 3h45 qui consiste en une grande montée sèche de VTT de 1000 m d+ (pas obligé d’aller en haut, mais ça fait moins de points…), et la descente qui va avec, parsemée d’épreuves tout le long de la montée (ou de la descente au choix !) : une CO memo, une CO classique, une CO azimut, une CO « orient’show », du lancer de rondins, du tir à la sarbacane, une boucle de trail… Bref, c’est compliqué de tout faire dans le temps imposé, donc….STRATEGIE !!
On décide de ne pas monter tout en haut du VTT mais de faire correctement toutes les CO qui rapportent beaucoup de points ! Le lancer de rondins se passe assez mal puisque la moitié de l’équipe mort la ligne pour jeter son demi-tronc de 10 kilo ! On n’est pas non plus très forts pour dégommer la marmotte à la sarbacane, mais bon, c’est marrant…
Evidemment, je crève à 20 minutes de la fin du temps, alors qu’il restait encore une bonne descente. Gros coup de chaud, on s’y met tous, je n’avais encore fini de sortir une chambre à air que ma roue était déjà enlevée, le pneu sorti, etc… Travail d’équipe : en moins de 5 minutes on était repartis, Delphine aux commandes pour une fin de descente épique qui nous permet d’arriver 3 minutes avant la fin du temps !!
On arrive 9eme, QUALIFiÉS !

Le Raid, 8-9-10 mai 2015
Jour 1
Chindrieux => La Bridoire : 85 km, 1600 md+
Et oui, le raid dure 3 jours…
1 km de trail pour rejoindre en masse les canoës sur le lac du Bourget. Première grande flaque de boue au bout de 300 mètres…j’y vais, j’y vais pas…j’y vais, ça sera le début d’une longue journée à manger de la boue !
On traverse le magnifique lac du bourget puis on suit un grand canal protégé jusqu’à rejoindre les VTT. La sortie de l’eau est difficile pour nos jambes glacées… mais on se réchauffe vite en VTT !
Une épreuve de pétanque bien gérée au PC1, on reprend les VTT en roadbook pour rejoindre le PC2 où on se paie le luxe d’une balise bonus en run&bike. Les VTT capricieux nous offrent une chaine cassée et un frein avant qui se bloque…on répare comme on peut !! On gère bien la petite CO et on quitte enfin le PC2 pour entamer la grosse épreuve de la journée sous quelques gouttes de pluie : le VTT’O et ses 800 m de d+. Un petit calvaire… on se trompe de chemin, et après être monté dans un raidillon qui vous casse les pattes pendant une demi-heure, on redescend sur un chemin inconnu qui nous ramène…au début de notre montée… un peu blasés, on trace sans prendre de balises bonus pour finir la journée dans les temps… car il reste encore une épreuve de VTT sur carte IGN pour arriver. Celle-ci nous redonne le sourire puisqu’on gère tout, et qu’on finit la journée en 8h57, la deadline étant 9h… !

Jour 2
La Bridoire => Saint-Pierre-d’Entremont, 50 km, 2100 md+
Aujourd’hui, on attaque la Chartreuse, ça donne une journée qui GRIMPE !
L’avantage, c’est que le vélo ne fait pas mal aux fesses sur des journées comme ça : on pousse à coté dans les montées tellement c’est raide, et on est debout sur les pédales dans les descentes tellement c’est raide ! Heureusement, on aime la montagne !
Le milieu de journée est ponctué au PC1 par une épreuve surprise de taille : la spéléo ! On enfile baudrier et casque à frontale, et c’est parti, une petite fissure, une petite escalade, on s’assure comme on peut avec les longes sur la main courante. S’en suit un petit pont de singe aérien dans la grotte, une traversée à flanc de petite falaise bien polie dans la même petite grotte (où j’ai bien rempli mon slip), puis enfin on descend au fond en rappel puis on sort ! Ca valait bien ses 150 points !!
On repart sur le gros trail’O de la journée, de 660 md+ sur quelques km, un petit tour de VTT plus tard on arrive au PC2 où nous attend une CO un peu spéciale : Thom devient aveugle l’espace de 10 minutes pour aller chercher les balises au son de notre voix…et de celle des 3 équipes qui étaient là en même temps !
La journée se termine par une portion enfin descendante de VTT pour rejoindre Saint Pierre d’Entremont avec 2 petites minutes de retard sur les 7 heures autorisées.
Surprise, des kinés nous attendent…mais on dort cette fois sous la tente, heureusement, le beau temps est annoncé ! Surprise number 2 de la soirée : la CROZIFLETTE !!! Le raid est sponsorisé par une marque de crozets, tout le monde affamé a acclamé le sponsor !

Jour 3
Saint Pierre d’Entremont => Grenoble, 57 km, 2000 md+
Dernier jour, sous le soleil !! Leverà 5h30 pour un départ à 7h, fraichement, par un trail en montée un peu sèche le long d’un très joli ruisseau. Arrivés en haut, on remonte sur nos montures pour continuer à monter jusqu’au PC1 où je me fais bander les yeux pour l’épreuve surprise : le parcours du combattant en aveugle ! Drôles de sensations quand on rampe dans la boue, escalade un petit mur, traverse des escabeaux en bois…un peu glissants… C’est une activité vraiment sympa !
Ca repart sur un run&bike dont l’orientation est gérée à la perfection par Rémi, ce qui nous permet de prendre toutes les balises optionnelles sur l’épreuve, à l’image de cette dernière journée où on a pris le plus de plaisir : on avançait vite, on ne se trompait pas, et du coup, on est au top dans la tête ! Même Delphine qui commence à ne plus sentir ses cuisses en montée se fait tracter et pédale sans broncher !
La montée suivante de 430md+ sur 6 km en VTT nous a offert un spectacle superbe : Delphine déraille sur le single en bordure de petit ravin, et hop, tombe dans la pente mais parvient à faire un magnifique calin à un arbre. L’instinct de survie… Le vélo était accroché à celui de devant par la laisse de traction, donc on n’a rien perdu !! On appellera ça le « bisou arbre ».
Le PC2 est l’occasion de faire une belle CO sanglier à l’azimut, et une CO « orient’show », ça repose un peu (un peu).
On reprend les VTT pour entamer la dernière portion de VTT qui nous fera passer par le Col de Porte, jusqu’au Col de Clémencières. Le chemin est superbe, et Thomas casse son dérailleur. On enlève la chaine et on scotche le dérailleur au cadre avec du strap…heureusement il ne reste presque plus de montée !
La journée finit en beauté par un trail sur les chemins les plus courus de Grenoble : remontée au Mont Jalla puis descente sur la Bastille et enfin descente des lacets jusqu’au Parc Paul Mistral dans le centre de Grenoble ! Ca fait plaisir de voir du monde !
Une toute dernière mini CO dans le parc, et on passe la ligne d’arrivée, en ayant fait toute notre stratégie sur la journée, et on arrive avec une demi-heure d’avance sur les 8h de course autorisés !

On finit 10ème sur les 33 équipes engagées, heureux !
Pas de grosse blessure, beaucoup de plaisir, un esprit d’équipe un peu hésitant le premier jour et à son apogée le dernier jour, et enfin, une sieste au soleil en attendant la remise des prix dimanche en fin d’après-midi ! Bref, un raid très réussi !!
A l’année prochaine !
 

Warrior's Raid - Meaux - 18 avril 2015

Sur l'idée d'Hervé, on se retrouve tous à la caserne des pompiers de Meaux pour leur Warrior's Raid. 
Les équipes sont formées par Hervé et son fils, TiBen et Renaud, Julien et Benoit, et enfin Aurelle et Nico, dont le nom d'équipe, latin, fait référence à un animal à longue queue un peu étrange.

Après un ravitaillement composé de croissants et pains au chocolat, le départ du run&bike va être donné...mais pour corser l'affaire, toutes les chaussures sont enlevées et mélangées dans un gros tas puant.
Ca commence donc par un run&bike de 16 km sur carte IGN très sympa, pour sortir de Meaux et rejoindre la base de canoé, après une petite descente en tyrolienne au milieu des arbres.
Le canoé qui suit consiste en quelques balises à récupérer dans la Marne, avec sur chacune d'entre elles un bout de phrase, le but étant de reconstituer la question, et d'y répondre... La phrase étant "Quel est le nom de la double championne du monde française de biathlon en 2015 ?" Vous ne savez pas ? Nous non plus... (réponse plus bas...)

Après s'être un peu rafraichis dans l'eau, on peut s'attaquer à la longue CO de 19 balises... Sur la bonne idée de Benoit, on part sans eau pour être plus légers....du coup on a soif. On aurait pu se désaltérer à plusieurs reprises : la balise dans la mare vaseuse où on a de l'eau jusqu'au nombril pour aller poinçonner, la balise dans les égouts, la balise dans le ruisseau sous le pont, etc... mais notre estomac préfère attendre la fin de la CO et le ravito où l'on trouve coca, m&m's et muffins (est-ce mieux?...) ...

Enfin, (presque) dernière épreuve, un grand roadbook de vtt de 28 km, pas si compliqué, mais on réussit (Julien et moi) à bien se perdre...bon on a pu remettre les roues sur le droit chemin et tracer jusqu'au bout, sans trop de fracas en environ 5h35 pour 62 km au total. Arrivent ensuite TiBen, Renaud, Hervé et Dorian qui finissent ensemble, après être (encore) passés à l'eau pour la dernière épreuve surprise sur un petit radeau instable. En enfin, Nico et Aurelle, magnifiques finishers en 6h50 avec une roue crevée depuis 4 km...

Bière et barbecue étaient prévus pour réconforter tout le monde et clore une belle journée très ensoleillée et vraiment marrante !!

Warrior's Raid 2015 - by Julien

Instantane 20 (21-04-2015 17-56).png
Instantane 13 (21-04-2015 17-53).png
Instantane 14 (21-04-2015 17-54).png
Instantane 16 (21-04-2015 17-55).png
Instantane 10 (21-04-2015 17-51).png
Instantane 18 (21-04-2015 17-56).png
Instantane 19 (21-04-2015 17-56).png
Instantane 2 (21-04-2015 17-48).png
Instantane 3 (21-04-2015 17-48).png
Instantane 4 (21-04-2015 17-49).png
Instantane 5 (21-04-2015 17-49).png
Instantane 9 (21-04-2015 17-51).png
traceEarth.png
GOPR9497.JPG
GOPR9512.JPG
Warrior's Raid !

CO Nocturne de Nemours - 6 décembre 2014

On s'est retrouvé à cinq samedi soir pour courir la CO nocturne de l'ANSA à Nemours, au profit du Téléthon, on était presque à l'heure...
Alors évidemment, quand on prend le départ d'une CO 40 minutes après l'heure autorisée de dernier départ (un immense merci à la gentillesse de l'ANSA qui nous ont laissé partir!!), on se retrouve un peu seuls dans la grande forêt, et c'est super !

Cette CO est top comme chaque année, surtout quand il fait beau comme ça ! On a laissé tomber les deux dernières balises pour rentrer à temps (quand même ils nous attendaient), mais on est même pas arrivés en dernier, et on a pu avoir le traditionnel chocolat chaud et son pain d'épices !!
 

Rétrospective 2013/2014

Petit bilan de l'année 2013/2014 :

Les raideurs ont profité de l'hiver pour reprendre la course d'orientation, aussi bien diurne avec la 77 que nocturne à Nemours.

Le printemps arrivant, les équipes font deux podiums au Raid Senon : Isa et Anais 1ères féminines et Olivier T. et Fred P. 2ème scratch, suivis de près par Lilian et Julien (9ème H), et Olivier L. et Emilien !

Les filles confirment leur niveau en terminant de nouveau sur la première marche du podium féminin au raid de l'ANSA !

Encore cette année beaucoup de raideurs sur le petit raid d'Avon : Sandrine, Olivier et Lucas, Arnaud et enfin Julien et Benoit qui occupent la troisième place du podium scratch.

On retiendra aussi le magique Raid des Pasqualini, fait maison! Au programme : sarbacane, VTT au roadbook, CO et trail balisé! La journée se conclut en beauté avec un bon pique nique et une petite bière à partager !